Publié le 1 octobre 2018

5 nouveautés Netflix à ne pas manquer au mois d’octobre

Partager sur

On vous en parlait dans notre article ce week-end, l’automne est la saison parfaite pour se poser sous la couette et regarder un bon film. Netflix nous a entendu, et les nouveautés sont prometteuses !

Blanche Gardin: Je Parle Toute Seule (01/10)

C’est probablement le spectacle le plus drôle de ces dernières années. Blanche Gardin, humoriste française, possède la particularité de ne strictement rien faire comme les autres. Sans aucune langue de bois, celle qu’on avait découverte il y a quelques années dans le Jamel Comedy Club est la révélation de l’année 2017, sans aucun doute. C’est donc une réelle chance de pouvoir bénéficier de son spectacle sur la plateforme américaine !

Pour le plaisir, c’est également l’occasion de (re)voir sa prestation lors du dernier Molière de l’humour :

The Lobster (28/10)

Véritable ovni du réalisateur Grec Yórgos Lánthimos,  The Lobster est une réflexion très originale sur l’évolution des relations amoureuses dans notre monde d’aujourd’hui. Dans un futur proche (fictionnel, bien sûr), toute personne célibataire est arrêtée par les autorités pour être transférée dans un hôtel. Une fois arrivé, il reste 45 jours au célibataire pour trouver l’âme-soeur, sous peine d’être changé en animal. Avec un casting AAA (Colin Farell, Léa Seydoux, Jessica Barden, Rachel Weisz,…), ce film a absolument tout pour séduire.

The Lovely Bones (01/10)
Enorme blockbuster signé Peter Jackson en 2009, le speech est simple et efficace : une jeune fille est assassinée, et le récit nous permet de suivre son point de vue depuis l’au-delà : réaction de sa famille, progression de l’enquête,… Evidemment, c’est un film grand public, le propos aurait donc peut-être gagné à être plus dur, au vu de l’excellente idée initiale.

Rencontre avec Joe Black (05/10)

Grand succès au box-office sorti en 1998, le casting du film parle pour lui : Brad Pitt, Anthony Hopkins et Claire Forlani. En prenant la mort comme centre de son récit, le film est une véritable ode à la vie. Simple et efficace, la durée pourra en revanche en rebuter certain : 3h01, cela ne pardonne par de nombreuses longueurs.

L’Homme Irrationnel (14/10)

Peut-être l’un des moins mauvais Woody Allen sorti ces dernières années, on y retrouve une nouvelle fois tous les ingrédients du réalisateur. Le film tire sa force de ses acteurs principaux : Joaquin Phoenix et Emma Stone, tout simplement parfaits dans leurs rôles.

Par Julien Guérin

Laisser un commentaire