Mis à jour le 28 mai 2019

Cinq livres indispensables pour mieux comprendre notre monde

Partager sur

Si la lecture est évidemment primordiale pour s’instruire et développer son esprit, encore faut-il lire les bons ouvrages ! Pour vous, nous avons fait une sélection de cinq classiques à lire impérativement.

Le meilleur des mondes – Haldous Huxley (1932)
Roman d’anticipation écrit en 1931 par le britannique Haldoux Huxley, c’est un classique parmi les classiques. Toujours terriblement d’actualité, il s’intéresse au conditionnement dans notre société et à ses dérives. Dans une société ou toute pensée divergente est condamnée et ou chacun est réparti en caste dès sa naissance, la frontière entre fiction et réalité est malheureusement bien fine bientôt un siècle plus tard.

La Société du Spectacle – Guy Debord (1967)
Essai philosophique de l’écrivain français Guy Debord, cet ouvrage est une critique de la société de consommation dans laquelle nous tendons de plus en plus. Très difficile à lire, ne vous attendez pas à le dévorer en quelques jours tant les propos sont complexes. C’est encore une fois un ouvrage majeur de la fin du siècle dernier.

L’Enracinement – Simone Weil (1949)
Inutile de vous présenter Simone Weil, on l’a connaît tous. Oeuvre majeure de cette grande penseuse, l’Enracinement possède en plus la particularité d’être facile à lire : il serait dommage de passer à côté.

La Grève – Ayn Rand ( 1957)
Livre le plus influent aux Etats-Unis derrière la Bible, Atlas Shrugged est un énorme roman philosophique avec au centre de ses propos l’individualisme de notre société. C’est long, très long, et les propos sont plus que contestables mais c’est un ouvrage à lire impérativement.

Globalia – Jean-Christophe Rufin (2005)
Pour terminer, revenons dans un ouvrage plus actuel et bien plus facile à prendre en main. Fruit du travail du philosophe français Jean-Christophe Rufin, Globalia est dans la même veine que Le meilleur des mondes. Un ouvrage d’anticipation qui dépeint les dérives de notre société et cette généralisation de la pensée dans laquelle nous tendons de plus en plus. C’est très facile à lire et très abordable, même pour les plus réfractaires à la lecture !

 

 

Par Julien Guérin

Laisser un commentaire