Mis à jour le 11 février 2019

Le curcuma, un allié de choc

Partager sur

Poussant en Asie, cette plante est, depuis plus de 4000 ans, utilisée au sein des médecines traditionnelles asiatiques pour stimuler la digestion. Aujourd’hui, elle se répand en Europe grâce à ses bienfaits sur le corps.

Ressemblant à du gingembre orange, le curcuma se consomme principalement sous forme de poudre.

Récemment en Occident, des études ont prouvé les avantages que la consommation de curcuma peut avoir sur notre santé.

On doit notamment à cette épice des bienfaits protecteurs et régénérants de certains organes digestifs. Le curcuma contribue à stimuler la digestion, à soigner les ulcères et à soulager les symptômes de la dyspepsie.

Il est l’un des aliments les plus antioxydants du monde grâce à son principal agent actif, la curcumine. Également anti-inflammatoire puissant, il sera bénéfique à la guérison de toutes formes d’inflammations.

Le curcuma peut aussi être utilisé, en application cutanée, pour lutter contre certaines maladies de la peau comme l’acné ou l’eczéma.

Cette épice, en plus de s’attaquer aux petites inflammations de votre corps, s’avère aussi être un puissant allié lorsqu’il s’agit de lutter contre le cancer.

Combinée avec la radiothérapie et à la chimiothérapie, la consommation du curcuma permettrait d’accroitre le déclin des cellules cancéreuses. Et diminuerait considérablement la fréquence d’apparition des métastases.

N’hésitez plus à rajouter du curcuma à vos plats. Cette épice, en plus de tous ses bienfaits, ajoute une touche originale à vos créations culinaires !

 

Par Clémence Godfroid

Laisser un commentaire