Mis à jour le 20 février 2019

Patrick Weber refait Bruxelles !

Partager sur

Il y eut « Métronome » par Lorànt Deutsch ou l’histoire de France narrée au rythme du métro parisien. Fort de ce succès, l’éditeur français Michel Lafon a voulu décliner le concept en Belgique. Dans « Bruxelles omnibus », Patrick Weber nous raconte deux mille ans de l’histoire de notre capitale au travers de ses arrêts de tram et de bus ainsi que de ses stations de métro. Vu l’ignorance abyssale des Bruxellois à l’égard de leur propre passé, on ne peut que saluer cette initiative qui fait (re)découvrir Bruxelles de manière ludique et intéressante.

Patrick Weber habite à Bruxelles où il est né en 1966 et où il travaille comme journaliste, écrivain et scénariste. Diplômé en Histoire de l’Art et Archéologie, il est le fondateur du Club de l’Histoire. Depuis 2015, il organise à Bruxelles un salon dédié aux livres d’histoire. Il s’est fait connaître du grand public par ses chroniques « royales » et par l’émission « On refait le monde » sur Bel-RTL.

Dans « Bruxelles omnibus », Patrick Weber présente les trésors de la capitale via le réseau de la STIB (tram, bus, métro). Autant de noms – parfois pittoresques – dont la signification est souvent inconnue : Heysel, Maison d’Erasme, Jeu de Balle, Cage aux Ours, Petit Sablon, Porte de Hal, Botanique, Etangs d’Ixelles, Abbaye, Vert Chasseur, Vivier d’Oie,… Au fil de ses pérégrinations, notre chroniqueur nous emmène sur les traces du grand humaniste Erasme, ressuscite les heures glorieuses de l’Abbaye de la Cambre et marche sur les pas des guerriers qui défendaient la Porte de Hal. Concernant la Grand Place, il revient sur l’exécution des Comtes d’Egmont et de Hornes. De passage au Cinquantenaire, il retrace les grands rêves urbanistiques de Léopold II qui s’était attelé à redessiner les paysages bruxellois. Une chose ressort de cette lecture : la Société des transports intercommunaux de Bruxelles, plus connue sous le nom de la « STIB », présente elle-même un riche passé et raconte à sa manière le fabuleux roman de la capitale.

Laisser un commentaire