Mis à jour le 7 mars 2019

To be or not to be sensitive…

Partager sur

Les gens très sensibles ont une perspective différente par rapport au monde qui les entoure. Être très sensible n’est pas une mauvaise chose pourtant. Utilisé pour la première fois dans les années 1990, le fait d’être « très sensible  » est récemment redevenu un sujet d’actualité en raison d’un intérêt accru pour l’introversion.

#1 Ils comprennent mieux les autres.
Les personnes très sensibles ont tendance à davantage prêter attention à ce qui se passe autour d’eux. Ce type de sensibilité est perçu comme une bonne chose dans la pensée orientale alors qu’il est considéré comme négatif dans la pensée occidentale.

#2 Beaucoup évitent les sports d’équipe.
L’un des traits distinctifs de nombreuses personnes très sensibles est le fait qu’elles pensent que tout le monde les regarde, surtout dans les activités de groupe comme les sports d’équipe. Ces personnes ont tendance à mieux réussir dans des sports individuels comme le vélo ou la course à pied.

#3 Ils réagissent avec empathie.
Les situations difficiles ont tendance à faire ressortir ce qu’il y a de mieux chez les personnes très sensibles. Si un ami vit une rupture, la personne sensible réagira avec empathie.

#4 Ils ont besoin du temps pour prendre des décisions.
La prise de décision spontanée peut être difficile pour une personne très sensible. Prendre le temps d’examiner une situation et les options qui s’offrent à la personne pour y faire face ce qui lui donne confiance dans sa décision finale.

#5 Ils détestent faire des erreurs.
Lorsqu’une personne sensible prend une « mauvaise » décision, elle la considère comme un échec. Au risque de se fâcher contre elle-même.

#6 Ils voient tout autour d’eux.
Une personne très sensible est très attentive à ce qui se passe autour d’elle tout le temps. Elle remarque les détails d’une pièce dès qu’ils passent la porte. Ils voient quand les gens qu’ils connaissent n’agissent pas normalement ou sont dans un état émotionnel peu coutumier.

#7 Ce sont des travailleurs réfléchis et efficaces.
Le souci du détail et la nature réfléchie des personnes très sensibles en font des travailleurs ideaux dans de nombreux environnements. Ils peuvent assumer des responsabilités et produire des résultats. Ils ont tendance à réfléchir aux situations et à prendre des décisions éclairées.

#8 Ils souffrent souvent d’anxiété et de dépression.
De nombreuses personnes très sensibles sont sujettes à l’anxiété et à la dépression. C’est souvent le résultat d’expériences négatives vécues dans l’enfance. Si une personne ne se sent pas en sécurité à la maison ou à l’école pendant qu’elle est enfant, son système nerveux peut présenter une anxiété constante.

#9 Ils réagissent plus intensément aux critiques.
La critique est quelque chose que l’individu très sensible veut éviter. L’évitement est si fort que la personne peut faire n’importe quoi pour plaire à un patron critique ou l’éviter complètement. Une autre option est de se critiquer d’abord.

#10 Ils sont plus sensibles aux sons.
S’énerver contre certains sons est tout à fait naturel pour beaucoup de gens. Cependant, ceux qui sont très sensibles ont tendance à s’énerver plus facilement. Ils se sentent plus facilement dépassés, ce qui les rend plus irritables.

 

Par Riffont Natacha

 

Laisser un commentaire