Mis à jour le 18 mars 2019

L’année du Jaguar

Partager sur

À l’issue d’une large sélection et face à des concurrentes de taille, c’est finalement la Jaguar I-Pace qui remporte le prestigieux prix de la voiture européenne de l’année. Une première pour la marque britannique.

À la veille de l’ouverture de Salon de Genève, le jury, composé de 60 journalistes de 23 pays européens, a élu la Jaguar I-Pace comme la « Car Of the Year ». Elle succède ainsi à la Volvo XC40 qui avait remporté ce titre l’année précédente.

À la fin de la sélection, elles n’étaient plus que 7 à pouvoir encore prétendre au titre de voiture de l’année : l’Alpine A110, la Peugeot 508, la Citroën C5 Aircross, la Mercedes-Benz Classe A, la Ford Focus, la Kia Ceed et la Jaguar I-Pace.

C’est finalement la Jaguar I-Pace, SUV de luxe à motorisation 100 % électrique, qui a remporté la victoire.

Mais cette victoire n’était pas gagnée d’avance, car l’alpine A110 était arrivée ex-aequo face à la future gagnante. Les deux voitures ont terminé avec 250 points. Ce qui a fait pencher la balance est l’arrivé du SUV dans les premières positions dans chaque pays participant.

Depuis la création de ce prix en 1964, c’est la première fois que la prestigieuse marque britannique est élue « Car Of the Year ».

C’est la seconde fois qu’une voiture électrique obtient ce prix après la Nissan Leaf en 2011.

Alors toutes nos félicitations à Jaguar pour cette belle victoire et que l’année Jaguar commence !

 

Par Clémence Godfroid

Laisser un commentaire