Mis à jour le 25 mars 2019

Les 5 plus grandes finales féminines du Grand Chelem

Partager sur

Chez les femmes, il y a aussi de magnifiques exploits au tennis ! Certains matchs restent gravés dans l’histoire. Pour vous, nous avons établi une liste des plus belles finales féminines en Grand Chelem !

Jennifer Capriati contre Kim Clijsters – Roland-Garros, 2001
Les deux femmes se sont livrées un match digne des livres des records. La Limbourgeoise, âgée à peine de 18 ans, et l’Américaine, de 7 ans son aîné, nous ont captivés pendant 2 h 21. C’est finalement Capriati qui remportera cette finale, mais Clijsters a rendu fière la Belgique. Ce duel restera dans les annales avec une évolution du score à faire vaciller les cœurs les moins bien accrochés.

Justine Henin contre Kim Clijsters – Australian Open, 2004
Les joueuses belges, Justine Henin et Kim Clijsters, respectivement numéro 1 et 2 mondial, nous ont offert un merveilleux match, à Melbourne, dans un duel en trois sets passionnant et divertissant. Lors de ce match, les deux Belges n’ont rien lâché. À la fin, Justine s’effondre sous l’émotion et inscrit son troisième titre du Grand Chelem à son palmarès.

Kim Clijsters contre Na Li – Australian Open, 29 janvier 2011
Les deux favorites du public, au sommet de leur art, s’affrontent dans la Rod Laver Arena. Na Li domine le match et Clijsters est forcée de jouer sur la défensive. Mais Clijsters saisit sa chance et rétabli l’égalité. Après quelques coups spectaculaires, le dernier service de Li permet à Kim de fondre en larmes de bonheur. La Belge remporte enfin son trophée !

Maria Sharapova contre Simona Halep – Roland-Garros, 7 juin 2014
« C’est la finale de Grand Chelem la plus difficile que j’aie jamais jouée », déclare Maria Sharapova après ce marathon de 3 h 02 qu’elle venait de remporter contre Simona Halep. Ce match d’une rare intensité permet à la Sibérienne d’inscrire pour la seconde fois son nom au palmarès dans le tournoi du Grand Chelem.

Angélique Kerber contre Serena Williams – Australian Open, 30 janvier 2016
Pour sa première finale de Grand Chelem, Angélique Kerber se retrouve face à une Serena Williams en quête d’un 22e titre du Grand Chelem. Les deux femmes s’étaient déjà affrontées 6 fois et Kerber n’avait réussi à battre qu’une seule fois la légende du tennis. Les probabilités de la voir remporter la victoire étaient donc minces. Pourtant, à la fin de ce match intense, l’Allemagne avait, pour la première fois en 17 ans, à nouveau, une gagnante de Grand Chelem!

 

À lire également : Les 5 plus grandes finales masculines du grand chelem

 

Par Clémence Godfroid

Laisser un commentaire