Mis à jour le 31 juillet 2019

L’ascension prodigieuse d’Elise Mertens

Partager sur

Déjà victorieuses en double, la semaine dernière à Indian Wells, Elise Mertens et sa partenaire, Sabalenka, ont réitéré cet exploit ce dimanche. Elles ont réalisé un « Sunshine Double » au tournoi de tennis WTA Premier de Miami. Pour vous, nous revenons sur le parcours exceptionnel de cette Limbourgeoise.

Née en 1995 à Louvain, Elise Mertens passe pro en 2013. C’est début 2016 qu’elle décroche son premier WTA en double avec An-Sophie Mestach à Auckland.

Malgré quelques belles victoires, la Belge stagne entre la 120e et 150e place au classement mondial, ayant du mal à s’imposer en solo. Mais cela ne la décourage pas pour autant !

En 2017, Elise a un déclic en battant le numéro 3 mondiale, Monica Niculescu, en final à Hobart. Elle remporte ainsi son premier titre WTA en simple. Cette victoire lui ouvre les portes du prestigieux top 100.

En janvier 2018, elle est à nouveau lauréate du tournoi d’Hobart en simple, remportant ainsi le deuxième titre de sa carrière. La même année, elle dispute son premier Grand Chelem en Australie. Reboostée, la jeune femme atteint la demi-finale où elle s’incline face à la 2e mondiale, Caroline Wozniacki. À l’issue de ce tournoi, elle intègre le top 20 du classement.

Ce dimanche, Elise Mertens et sa partenaire, Aryna Sabalenka, se sont imposées face à la paire classée 6e tête de série, composée de l’Australienne, Samatantha Stosur, et de Chinoise, Shuai Zhang.

Cette victoire permet à la jeune femme de prendre la place des vaincues dans le classement WTA en double. Un record pour la Belge !

Malgré son talent, Elise reste discrète dans son quotidien. Elle se qualifie comme une fille simple et normale qui n’aime pas le feu des projecteurs.

Cette Limbourgeoise est un talent belge à suivre de très près !

Par Clémence Godfroid

Laisser un commentaire