Mis à jour le 3 mai 2019

Les Terres d’Ici : une ferme qui a du sens

Partager sur

Dans cette Eco Farm du Long Fond, on réapprend la nature de manière instructive et ludique. Ici, des citadins cultivés viennent cultiver la terre, en alliant le bon sens des anciens et le meilleur de la science.

De nos jours, les marchés biologiques ne désemplissent pas et les chefs cuisinent des produits de saison, d’origine connue.

Partant de ce constat, un duo très complémentaire, Caroline Christophe et Jean-Marie Solvay, a créé en 2017 deux « maisons jumelles », pour nourrir les hommes autrement : l’association « Se nourrir d’ici » et la coopérative « Les Terres d’Ici- Eco farm du Long Fond ».

Caroline vient du marketing. À la naissance de son fils, elle reconsidère ses valeurs et ses priorités autour de l’idée de la campagne à la ville. Elle se forme à l’agroécologie et au concept de « Ferme d’avenir », devient coordinatrice et consultante de cette association française et développe son propre projet.

Jean-Marie Solvay est administrateur de sociétés et président des Instituts de physique et chimie Solvay. Depuis dix ans, il dirige la pépinière familiale qui rapproche l’humain de l’écosystème périurbain, où le potager et le verger reconnectent les hommes et la terre.

L’objectif est de développer des méthodes de production et de valorisation alternatives des produits de l’agriculture biologique et locale. Le tout, inspiré par la permaculture, qui conçoit des écosystèmes humains équilibrés, et en s’appuyant sur des dynamiques locales conjuguant viabilité économique et préservation du capital naturel.

La coopérative « Les Terres d’Ici-Eco-farm du Long Fond » s’est implantée sur l’ancienne ferme du Long Fond, pépinière depuis 35 ans et sis au cœur de la forêt de Soignes, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ferme-pilote expérimentale propose un développement agricole alternatif durable et reproductible, pour une production bio et locale. Lieu récréatif, elle offre aux urbains une reconnexion avec la terre.

Son ambition pédagogique pour tous publics vise à sensibiliser aux principes de la permaculture. Des ateliers de confection déclinent la biodiversité (nichoirs, hôtels à insectes, refuges à hérissons) et apprennent à faire ses propres semences. Des cours sur le jardin potager, les vergers et la permaculture et les sols sont proposés les mercredis et les week-ends.

Sur ce domaine de 6 hectares, 20 personnes s’engagent à faire tourner cette eco-farm. Une monnaie virtuelle, le FarmCoin a été mis en place pour permettre aux mécènes de la première et aux clients de la seconde de soutenir les services rendus à la communauté. Enfin, les « consom’acteurs » peuvent venir y acheter des paniers de légumes.

L’année 2019 marque le grand démarrage, avec l’ouverture du restaurant en janvier, des apéros et des espaces pédagogiques pour les enfants et pour les adultes.

Enfin, à la pépinière écologique s’ajoutent la boulangerie et l’épicerie bio, et un marché le vendredi de 16 h à 20 h.

« Le but, insiste Caroline, est de convertir les non-convertis dans une inspiration ludique, sans jamais faire la morale ! »

 

Plus d’informations :

LES TERRES D’ICI Ecofarm du Long Fond
Chaussée de Bruxelles 117
1310 La Hulpe
T.+32 2 653 80 15
info@lesterresdici.farm
www.lesterresdici.farm

 

Par Riffont Natacha

Laisser un commentaire