Mis à jour le 10 mai 2019

L’outil indispensable pour décrocher la victoire !

Partager sur

La puissance et le contrôle sont le combo idéal à la réussite d’un joueur de tennis. Lors du smash parfait, le joueur et la raquette ne forment plus qu’un. Aujourd’hui, nous remontons le temps et vous faisons découvrir l’impressionnante évolution de la raquette de tennis.

Au XIe siècle en France, l’ancêtre du tennis se joue à la main (jeu de paume), puis avec un bâton ou un tambourin. La raquette du jeu de paume fait son apparition au tournant du XIVe et du XVe siècle.

Jusqu’en 1930, on jouait avec des raquettes en bois ou en liège nu avec un cordage en boyaux de bœuf ou de mouton.

La 1re grande révolution apparait en 1938 avec l’arrivée de la raquette en bois laminé. Parmi les exemples les plus connus, la Dunlop Maxply.

Vers la fin des années 50, le cordage évolue avec l’apparition du nylon. Le bois des raquettes, quand à elle, est percé ce qui permet de les protéger afin d’avoir une durée de vie plus longue.

En 1963, René Lacoste, inventeur du grip et de la machine à lancer les balles, crée la première raquette en métal. Commercialisée par Wilson, la T2000 sera l’objet fétiche de Jimmy Connors.

À partir de là, la raquette est renforcée par un cadre en aluminium. Son apparition sur le marché est une révolution. Combinant plastique et métal, Howard Head développe les premiers modèles composites en 1969.

Dans les années 70, les raquettes prennent une nouvelle forme avec un modèle extra-large (710 cm²). La surface de contact augmente de 30 à 50 %.

En 1980, l’introduction du graphite vient alléger la raquette. Les raquettes deviennent aussi plus grandes, plus légères et plus rigides. Un changement qui permet une meilleure prise en main et la rend donc plus performante.

Au fil des années, la raquette de tennis n’a pas cessé d’évoluer, devenant toujours plus rigide et encore plus légère, sans pour autant perdre en solidité.

À l’heure actuelle, la raquette classique a fait place à la raquette intelligente. Elle est équipée d’une puce électronique qui permet d’analyser les données du joueur telles que le type de coup, le centrage, la vitesse du swing et de la balle. Une raquette révolutionnaire et beaucoup plus pratique pour nos grands joueurs de tennis !

La raquette de tennis, cet outil indispensable lors d’un tournoi, a encore de belles années devant elle avec encore de nombreuses innovations !

 

Par Alicia Bertholet

Laisser un commentaire