Mis à jour le 12 juin 2019

Thomas Pieters : l’ascension d’un talent

Partager sur

Thomas Pieters, né le 27 janvier 1992, est un golfeur professionnel belge qui joue actuellement sur le Tour européen et sur le PGA Tour. Après de nombreuses victoires, le jeune anversois fait rentrer l’équipe belge sur le green !

Tout a commencé en 1997, à l’âge de 5 ans, après que ses parents eurent été initiés au golf en vacances en Afrique du Sud. À leur retour, ils emmènent leurs enfants sur un parcours de golf local, le club de golf de Witbos. Le club de golf était devenu sa seconde maison et est rapidement devenu le théâtre d’une bonne rivalité entre frères et sœurs.

Thomas Pieters a rapidement passé les catégories d’âge dans les épreuves de golf belges, sous la conduite de Bart Bollen. Malgré de nombreux problèmes de genou dus à une poussée de croissance massive, il devient l’un des meilleurs joueurs européens âgés de moins de 18 ans.

À l’été 2010, Thomas Pieters rejoint l’équipe de golf de l’Université de l’Illinois, entraînée par l’ancien joueur du PGA Tour, Mike Small. S’adapter au mode de vie américain et à la langue a été très difficile pour lui au début.

Les deux années suivantes à Illinois ont été déterminantes dans son développement en tant que joueur amateur. Il remporte le Jack Nicklaus Invitational individuel 2011, le titre individuel Big Ten 2013 et le championnat individuel de la NCAA Division I pour hommes 2012 au célèbre Riviera Country Club.

Thomas Pieters a également été nommé deux fois All American et a été le premier Belge à concourir dans la Coupe Palmer, où il a représenté l’équipe européenne victorieuse dans l’édition 2012.

De plus, pendant son séjour à l’Université de l’Illinois, l’équipe a accumulé un total de 13 titres, remportant les championnats régionaux 2013 de la NCAA à Fayetteville et se classant deuxième aux championnats nationaux de la NCAA en 2013 comme le summum.

En 2013, Thomas Pieters fait ses débuts professionnels au prestigieux Alstom Open de France en juillet en terminant avec le T29. Il participe également à un autre Tour européen et à 6 tournois Challenge Tour en 2013, avant de décoller à l’étape 1 de la Qualifying School.

L’école de qualification a été un véritable test. Thomas Pieters est l’un des 6 joueurs à avoir franchi les trois étapes pour gagner une carte. Un mois plus tard, avec plein d’enthousiasme et d’ambitions pour l’année à venir, il fait ses débuts en tant que membre à part entière de la tournée européenne 2014.

Les premiers mois ne se sont pas déroulés comme prévu et s’adapter à la vie de la tournée n’a pas été facile. Voler à travers le monde était assez pénible et cela l’a énormément enlevé physiquement et mentalement. Malgré tout, il termine 8e lors du deuxième tour de l’Open de Malaisie ce qui fut son premier top 10 en tournée !

Quelques semaines plus tard, et de retour sur les lieux de mon diplôme de Q-School, Thomas Pieters venait de perdre face à Miguel Angel Jiménez lors d’un match éliminatoire à l’Open de España.

En 2015, Thomas Pieters remporte sa première victoire sur le Tour européen PGA, lors du Masters de République tchèque.

Après une interruption d’une semaine, il participe à l’Open des Pays-Bas qu’il remporte avec un coup d’avance. Il devient ainsi le premier joueur belge à remporter deux tournois du tour européen au cours d’une même saison.

Lors de sa reprise en 2016, Thomas Pieters termine deuxième de son premier tournoi de l’Abu Dhabi Golf Championship, à un coup derrière Rickie Fowler. Ce résultat lui permet d’occuper la cinquième place provisoire de la Race to Dubai. Il se classe quatrième au tournoi des Jeux olympiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Some very encouraging stuff last week at the #HSBCChampions in Shanghai. Lots to work on, looking forward to playing in Turkey this week! #oohandimadeaholeinone @HSBC_Sport

Une publication partagée par Thomas Pieters (@thomaspietersgolf) le

Cette même année, Darren Clarke annonce qu’il le sélectionne comme choix du capitaine pour faire partie de l’équipe européenne de la Ryder Cup 2016.

Malgré la défaite européenne, Thomas Pieters se distingue en remportant quatre des cinq rencontres qu’il dispute, dont trois associés à Rory McIlroy ce qui constitue le meilleur score réalisé par un joueur européen pour ses débuts en Ryder Cup.

En ce début d’année 2019, il entame sa saison en remportant la coupe du monde de golf qui se déroule à Melbourne en compagnie de Thomas Detry.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

World Champions ???

Une publication partagée par Thomas Pieters (@thomaspietersgolf) le

En mai dernier, Thomas Pieters a effectué une belle remontée après le 2e tour du Byron Nelson, dernière épreuve du circuit professionnel américain de golf avant le Championnat PGA. L’Anversois est passé de la 81e à la 17e position grâce à une seconde carte de 66, 5 sous le par.

Nous ne nous lassons pas de le voir sur le green !

 

Par Riffont Natacha

Laisser un commentaire