Publié le 22 juillet 2019

Une famille royale plus que présente à la fête nationale

Partager sur

Ce dimanche 21 juillet à l’occasion de la fête nationale belge, la famille royale a marqué l’événement de sa présence tout au long de la journée dans les différents points de la capitale. Cette année, le thème est la commémoration des 75 ans de la libération de la Belgique après la Seconde Guerre mondiale. Une journée haute au couleur de la Belgique et de sa royauté !

À 10 h, l’archevêque Jozef De Kesel a célébré la cérémonie. Il a appelé à prier pour les gouvernants afin « qu’ils œuvrent pour le bien de tout le monde et au service de toutes les communautés et citoyens de ce pays ».

L’archevêque Jozef De Kesel a également déclaré espérer que les citoyens tous ensemble puissent « s’engager pour une société plus humaine et fraternelle, une société bâtie sur le respect de l’autre et la solidarité ».

Comme chaque année, la cérémonie a réuni pas moins de 800 personnes parmi lesquels des corps constitués, de nombreux ambassadeurs et représentants politiques, à commencer par le Premier ministre Charles Michel et les ministres fédéraux Didier reynders, Pieter De Crem, Marie-Christine Marghem et le président de la Chambre Patrick Dewael.

Plus de 1 000 personnes se sont rassemblées autour de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles pour voir la famille royale au complet au traditionnel Te Deum de la fête nationale.


À l’issue de la cérémonie, le couple royal et ses enfants Élisabeth, Éléonore, Gabriel et Emmanuel ont pris un bain de foule d’une trentaine de minutes. Ils ont été accueillis sous des applaudissements et des « Vive le roi », « Vive la reine » et « Vive la Belgique » dès la descente des marches de la cathédrale.

À la suite cérémonie au Te Deum, les enfants royaux se sont rendus à la Place des Palais afin d’assister au défilé militaire du 21 juillet.

Pendant ce temps, le roi Filip a été reçu dimanche après-midi vers 15 h 30 sur la place Schuman par le ministre de la Défense, Didier Reynders, le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, et le chef de l’armée, Marc Compernol, après quoi il s’est rendu à la place des Palais.

Après le passage en revue des troupes, il a officiellement lancé le défilé et a rejoint les autres royautés dans les tribunes. C’est à pied que les troupes ont ouvert la marche, suivies des vétérans, de la marine et du défilé aérien.

À la suite du défilé, le Roi et la Reine ont rencontré des associations qu’ils ont soutenues autour du grand bassin du parc de Bruxelles à la suite du défilé.


Cette année, la famille royale aura été bien présente aux festivités du 21 juillet à Bruxelles.

 

Par Riffont Natacha

Laisser un commentaire