Mis à jour le 29 juillet 2019

Greenpeace donne une nouvelle prise de conscience avec EarthApp

Partager sur

Vous aurez remarqué ces derniers jours la nouvelle tendance sur les réseaux sociaux autour de FaceApp. En quelques clics, elle vous permet de vous vieillir d’environ 50 ans. Cette application est tellement bien faite que cela en devient même troublant.

Pour rebondir sur la situation et profiter du buzz généré par l’application, Greenpeace et l’agence Isobar Russia ont décidé de lancer leur propre concept : EarthApp. Le principe reste le même que FaceApp, mais à la place de scanner votre visage, vous pourrez photographier des paysages et les découvrir 50 ans après.

On découvre alors des paysages ravagés par le changement climatique et la hausse des températures. Dans la série de photos, on retrouve par exemple Moscou vidé de sa rivière Moskova, ou encore Saint-Petersbourg totalement inondé.

Greenpeace souhaite évidemment alerter sur les chemins dangereux que l’humanité est en train d’emprunter quant à notre avenir. Et l’association n’hésite pas à innover pour faire passer son message.

Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile d’innover en termes de communication de sensibilisation afin de générer une prise de conscience. Les associations redoublent donc d’ingéniosité en rebondissant notamment sur des tendances comme celle-ci.

Une campagne qui permet d’alimenter la cause sur le réchauffement climatique et profiter d’une forte visibilité grâce à la tendance FaceApp.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous les détournements directement sur le compte Instagram de Greenpeace Russia.

Découvrez notre article sur le Trashtag challenge : le nouveau défi écolo des réseaux sociaux !

 

Par Riffont Natacha

Laisser un commentaire