Mis à jour le 13 août 2019

Il y a juste 20 ans, la Bibliothèque Solvay renaissait de ses cendres…

Partager sur

Dans le cadre de vos promenades estivales, nous vous suggérons cette fois-ci de vous balader à proximité du Parlement Européen dans le Parc Léopold. Ce sera l’occasion de découvrir quelques vestiges remarquables du règne de Léopold II, dont cette superbe Bibliothèque Solvay réactivée il y a deux décennies…

Peu de gens le savent : à l’emplacement de l’actuel Parc Léopold de Bruxelles, à partir de 1851, il y eut un jardin zoologique. Hélas, ce zoo fut délaissé dès 1861 à la suite de la création du Bois de la Cambre et de l’Avenue Louise, nouveaux lieux à la mode dans la capitale belge. C’est ainsi qu’en 1878, il ferma définitivement ses portes. Mais en 1880, à l’occasion du 50ème anniversaire de la Belgique, il réapparut sous l’appellation «  Parc Léopold ». Propriété de la Ville de Bruxelles, l’espace fut mis à la disposition d’Ernest Solvay à partir de 1892. Celui-ci décida d’y implanter la Cité de la Science, antenne de l’Université Libre de Bruxelles. Entre 1892 et 1914, différents bâtiments, dont l’Institut de Sociologie, furent alors construits dans le parc.

C’est en 1902 que les architectes Constant Bosmans et Henri Vandeveld construisirent l’Institut de Sociologie. Abandonné dans les années 80, l’immeuble fut cédé par l’ULB et classé monument historique en 1986. Il fut sauvé et remis en état en 1994 par les architectes Francis Metzger et Luc Deleuze sous l’égide de la Région de Bruxelles-Capitale et de la S.D.R.B., devenant ainsi la Bibliothèque Solvay. Depuis 1999, la société Edificio entretient et occupe le bâtiment qu’elle met à disposition de celles et ceux qui veulent organiser des événements professionnels ou privés, qu’ils soient culturels, sociaux ou caritatifs. Ce partenariat entre le public et le privé fonctionne parfaitement car cette agence événementielle est justement spécialisée dans la protection du patrimoine. Un modèle à suivre pour pérenniser d’autres pépites du patrimoine bruxellois…

Laisser un commentaire