Mis à jour le 6 septembre 2019

Gentleman de la semaine : Chris Hemsworth

Partager sur

Il débute dans la série télévisée australienne Summer Bay (2004-2007) avant de devenir mondialement reconnu grâce à l’interprétation du super-héros Thor dans les films Marvel. Mais Chris Hemsworth est avant tout un gentleman de son temps, alliant à la perfection carrière d’acteur et vie de famille.

Né le 11 août 1983 à Melbourne dans l’État de Victoria, Christopher Hemsworth, dit Chris Hemsworth, est un acteur australien. Il est le fils de Leonie, une professeure d’anglais, et de Craig Hemsworth, conseiller en services sociaux. Il a été élevé au Territoire du Nord à Bulman avec ses frères, Luke et Liam Hemsworth. Il est allé au lycée Heathmont College, puis quelques années plus tard, Chris Hemsworth s’installe à Phillip Island. Ses deux frères sont aussi acteurs.

En 2004, âgé de 21 ans, Chris Hemsworth auditionne pour le rôle de Robbie Hunter dans la série australienne Summer Bay, mais se voit finalement attribuer celui de Kim Hyde. Il déménage alors à Sydney, et récolte rapidement 2 nominations aux Logie Awards.

Parallèlement, il apparaît dans la 5e saison de Dancing with the Stars (Australie) avec Abbey Ross, mais ils seront le 6e couple éliminé. Le 3 juillet 2007, il quitte la série et s’envole pour les États-Unis.

Chris Hemsworth court les castings durant l’année 2007. Ainsi, il figure dans la liste finale pour incarner Gambit dans le blockbuster prequel X-Men Origins : Wolverine, mais c’est finalement Taylor Kitsch qui est choisi. Chris Hemsworth est aussi en lice pour incarner le héros de G.I. Joe : Le Réveil du Cobra, mais c’est finalement Channing Tatum qui l’emporte.

L’acteur fait cependant une arrivée remarquée sur les grands écrans du monde entier en 2009 en incarnant le père de James Kirk dans la scène d’ouverture de l’attendu blockbuster Star Trek de J. J. Abrams. La même année, il interprète le rôle de Kale dans le petit thriller d’action Escapade fatale, aux côtés de Steve Zahn, Timothy Olyphant et Milla Jovovich.

En 2010, Chris Hemsworth est Sam Phelan, le héros de la comédie d’action Ca$h, où un truand, incarné par Sean Bean, les harcèle son épouse et lui, après qu’ils ont trouvé et dépensé 600 000 dollars ne leur appartenant pas. Ce rôle, décroché par le jeune acteur après seulement 6 semaines passées à Los Angeles, confirme un potentiel de star rapidement remarqué.

L’année 2011 le propulse au rang de star internationale, en interprète du rôle-titre du blockbuster Thor, de Kenneth Branagh. Le rôle de Thor lui permet de devenir l’un des principaux visages de l’Univers cinématographique Marvel.

Mais c’est l’année suivante qui lui permet de s’imposer comme une nouvelle valeur sûre ! Grâce au film d’horreur La Cabane dans les bois, écrits par Joss Whedon, où il tient le rôle principal du playboy Curt Vaughan. Le long-métrage a en réalité été tourné avant Thor, mais les déboires financiers du distributeur ont repoussé sa sortie. Le long-métrage est acclamé par la critique.

Chris Hemsworth retrouve le réalisateur Joss Whedon pour Avengers, cette fois aux côtés des stars Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, ou encore Samuel L. Jackson. Cette superproduction est un énorme succès critique et commercial.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

1 Month. #AvengersEndgame

Une publication partagée par Chris Hemsworth (@chrishemsworth) le

Il enchaîne ensuite avec le rôle masculin principal du blockbuster fantastique Blanche-Neige et le Chasseur, de Rupert Sanders, aux côtés de Kristen Stewart et Charlize Theron. Le film est également performant au box-office, et une suite est commandée. En fin d’année, l’échec du film de guerre L’Aube rouge passe du coup inaperçu.

En 2013, Chris Hemsworth prête d’abord ses traits au pilote de formule 1 James Hunt, dans le drame sportif Rush, de Ron Howard, aux côtés de Daniel Brühl, qui reçoit d’excellentes critiques. Puis il retrouve son personnage de Thor dans la suite intitulée Thor : Le Monde des ténèbres. Les critiques sont correctes, mais le box-office est supérieur au premier opus.

L’année 2015 le voit dans quatre longs-métrages : tout d’abord, il incarne le hacker Nicholas Hathaway dans le techno-thriller Hacker, sous la direction de Michael Mann. Puis il retrouve de nouveau Joss Whedon pour Avengers : L’Ère d’Ultron. Durant l’été, il surprend dans un registre comique avec un petit rôle dans la comédie Vive les vacances, de John Francis Daley et Jonathan Goldstein.

En 2016, le film The Huntsman récompense sa popularité en lui confiant le premier rôle de cette préquelle de Blanche-Neige et le Chasseur, est considéré comme un flop par le studio, surtout sur le marché américain. Les actrices Jessica Chastain et Emily Blunt, recrutées pour pallier l’absence de Kristen Stewart, ne parviennent pas à compenser ce qui constitue le premier long-métrage du français Cédric Nicolas-Troyan.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I’m a cheap date so I only take my wife to movies where I can get free tickets. @elsapatakyconfidential #huntsman #cheapskate

Une publication partagée par Chris Hemsworth (@chrishemsworth) le

Par ailleurs, la comédie fantastique SOS Fantômes (Ghostbusters), de Paul Feig, où il tient un second rôle hilarant, celui du réceptionniste Kevin, reçoit de bonnes critiques, mais divise le public.

L’acteur renoue avec le box-office en 2017, grâce à Thor : Ragnarok, de Taika Waititi, qui reçoit les meilleures critiques de la trilogie amorcée en 2011, et est couronné par le box-office le plus performant de sa carrière. Le film s’appuie sur une tonalité comique le distinguant fortement du précédent opus. La même année, Chris Hemsworth tourne simultanément Avengers : Infinity War (prévu pour avril 2018) et Avengers : Endgame (attendu pour avril 2019). Les deux longs-métrages sont les plus gros succès commerciaux de sa carrière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Not sure why everyone’s so worried about Thor, he’s fine guys…

Une publication partagée par Chris Hemsworth (@chrishemsworth) le

En janvier 2018, Chris Hemsworth tente une nouvelle fois de sortir du costume de Thor en menant le film de guerre Horse Soldiers, réalisé par Nicolai Fuglsig. En octobre de la même année, il est la tête d’affiche du thriller Bad Times at the El Royale, écrit et réalisé par Drew Goddard, qui l’avait révélé avec La Cabane dans les bois en 2012. Malgré de bonnes critiques, le film déçoit au box-office.

L’année 2019 lui donne la possibilité de s’imposer avec une nouvelle franchise. Chris Hemsworth partage l’affiche du blockbuster de science-fiction MIB avec sa partenaire de Thor : Ragnarok, Tessa Thompson. Ce film réalisé par F. Gary Gray a vocation à lancer une nouvelle trilogie, sans le tandem historique Will Smith/Tommy Lee Jones.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hey @cp3, @russwest44, @antdavis23 – just letting you know that I could’ve gone pro but… I decided to save the world instead. #MIB x #NBAFinals 🕶️ 🏀

Une publication partagée par Chris Hemsworth (@chrishemsworth) le

Il est un temps envisagé de reprendre son rôle du père de James Kirk dans une suite au film qui l’a révélé en 2009, Star Trek. Mais suite à des revendications salariales jugées trop élevées par le studio, le projet est suspendu.

En juin 2019, l’acteur annonce dans l’édition australienne du Daily Telegraph qu’il met sa carrière en suspens pour un an après 12 mois de tournage successifs, afin d’être plus près de sa famille, et tout particulièrement de ses 3 enfants, qui commencent à comprendre les absences de leur père.

Côté vie privée, Chris Hemsworth est en couple avec l’actrice espagnole, Elsa Pataky depuis juillet 2010. Ils se sont mariés le 26 décembre 2010, au bout de seulement 5 mois de relation.

Ensemble, ils ont 3 enfants : une fille, prénommée India Rose Hemsworth (née le 11 mai 2012 à Londres), et des jumeaux, deux garçons prénommés Tristan et Sasha (nés le 18 mars 2014 à Los Angeles).

Chris Hemsworth est avant tout un gentleman 2.0 !

Découvrez notre précédent gentleman : Matt Damon

 

Par Riffont Natacha

Laisser un commentaire