Mis à jour le 17 septembre 2019

Lancement du Lobby européen des passages historiques

Partager sur
Il est à espérer que la fameuse Galerie Victor Emmanuel II de Milan rejoigne rapidement l’association européenne des passages historiques…

C’est dans le cadre prestigieux de l’Institut de France, à Paris, que vient de se créer l’association « Passages et Galeries Historiques en Europe ». L’objectif est d’assurer la promotion, la restauration et la conservation de ces superbes lieux de vie issus du 19ème siècle. C’est à Bruxelles, dans les Galeries Royales Saint-Hubert, qu’est basé le siège de ce nouveau groupe de pression dédié à la défense du patrimoine européen.

Galerie, passage, arcade, colonnade, souk, bazar, chaque culture possède sa propre terminologie. Il n’en demeure pas moins que le concept est né à Paris à la fin du 18ème siècle dans la foulée de la Révolution Française. L’idée était de récupérer les terrains confisqués à l’Eglise et de créer des espaces publics ou semi-publics sur des parcelles privées. La nouveauté tenait à la concentration de plusieurs fonctions dans un lieu couvert, à l’abri des intempéries, sous une verrière offrant la lumière zénithale. Les architectes de Napoléon, Charles Percier et Pierre Fontaine furent les inspirateurs du style néo-classique qui caractérisait principalement ces galeries. L’histoire raconte que le Passage des Panoramas inaugura en 1800 la liste de ces nouveaux espaces. Puis, en 1847, Bruxelles prit le leadership du mouvement en inaugurant des galeries aux dimensions nettement supérieures. Pendant 20 ans, les Galeries Royales Saint-Hubert furent considérées comme le sommet. Jusqu’à ce que l’Italie ne surpasse la Belgique au travers de sa somptueuse Galerie Victor Emmanuel II à Milan (1867).

Depuis plusieurs années, on a assisté à une série de jumelages dans l’Europe des galeries historiques. Il était donc logique de passer à la vitesse supérieure et de créer une association européenne. Actuellement, la France, la Belgique, l’Espagne et les Pays-Bas forment le noyau de base. Il appartient maintenant à ce groupement de grandir en accueillant tous les pays impliqués, particulièrement l’Italie et la Grande-Bretagne…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.