Mis à jour le 11 octobre 2019

Montres Breguet, une histoire de luxe et d’élégance

Partager sur

Le Petit Trianon a ré-ouvert l’année dernière ses portes au public et ce, grâce à la marque de montres Breguet, grand mécène depuis 2008 du Ministère de la Culture et de la Communication.

La marque a ainsi permis de faire renaître un bijou d’architecture en mobilisant différents corps de métiers, permettant de restaurer les décors d’origines, de meubler les appartements avec des pièces d’époque …

En souvenir de la Reine, Breguet a également entrepris de reconstruire, à l’identique, la mythique montre Marie-Antoinette, commandée par la Reine en 1783. Cet objet était un défi fou lancé par Sa Majesté à Breguet, horloger officiel de le Reine : fabriquer une montre en incorporant toutes les complications et tous les perfectionnements connus à l’époque et remplacer, où cela était possible, le métal par de l’or.  Un défi réussi haut la main, mais que ni A.-L. Breguet, ni la Reine ne pourront admirer…

Désireux de pouvoir exposer ce chef d’œuvre d’horlogerie, Nicolas G. Hayek décide de la recréer dans un écrin sculpté dans le chêne (vieux de 322 ans et qui a succombé suite à une tempête lors de l’été 2003) de Marie-Antoinette situé à Versailles. La boucle est ainsi bouclée, et Marie-Antoinette peut entamer son second règne.

www.breguet.com

 

Par Aline Martin

Laisser un commentaire