Mis à jour le 1 octobre 2019

Du neuf dans le paysage radiophonique bruxellois…

Partager sur

Alors que le projet LN24 pourrait se prolonger en radio, au grand dam du groupe IPM et de DH Radio, une autre chaîne de télévision est en train d’enfanter son pendant radiophonique. En l’occurrence, la télévision bruxelloise BX1 vient de lancer BX1+ sur le web. En espérant pouvoir bénéficier d’une diffusion plus large dans le futur. Cet esprit d’entreprise émanant du secteur audiovisuel public ne va pas sans faire grincer les dents au niveau des radios privées…

 

Faut-il encore présenter BX1, anciennement Télé Bruxelles ? La télévision régionale bruxelloise est parvenue à se constituer une audience reflétant la diversité propre à  la capitale belge. Aujourd’hui, en alliant la télévision à la radio et au numérique, elle devient un véritable média hybride, destiné à diffuser des contenus culturels, sportifs et d’information, avec Jean-Jacques Deleeuw, Fabrice Grosfilley et Soraya Amrani en « têtes de gondole ». BX1+, la radio présente sur le web et la plupart des plateformes numériques combine chaque jour de la semaine 15 heures de programmation musicale dédiée aux artistes de la Fédération Wallonie Bruxelles avec 7 heures de programmes radio exclusifs et 2 heures de télévision. En faisant de la radio à la télé , de la télé à la radio et du numérique partout, BX1 propose ainsi une hybridation de son contenu.

 

Bref, BX1 entend se diversifier à travers tous les médias. Pour ce faire, elle bénéficie du soutien financier de la Cocof. Et d’ici quelques années, elle devrait s’installer dans la Cité des Médias initiée par la Région de Bruxelles-Capitale sur le site Reyers. Face aux appétits du secteur audiovisuel public à Bruxelles, le secteur privé ne se laissera pas compter. Par toutes les voies juridiques, il rappellera que le nouveau plan de fréquences, FM et DAB+, est réservé aux radios privées. Pour éviter le clash, il appartiendra à la nouvelle Ministre des Médias, l’Ecolo Bénédicte Linard, de trouver le juste équilibre entre toutes les parties prenantes…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.