Publié le 15 octobre 2019

Dinh Van : pour une femme libre

Partager sur

Porté par l’effervescence créative des années 60, Jean Dinh Van quitte la maison Cartier pour laquelle il a travaillé plus de dix ans. Il fonde sa propre maison, qui a pour ambition de proposer un luxe moderne une joaillerie à porter au quotidien.Première maison à introduire le minimalisme en joaillerie, elle s’est imposée comme la représentante de la joaillerie empreinte de design. Plus de 50 ans après, la joaillerie est toujours aussi contemporaine.

Née de la volonté de bousculer les codes de la joaillerie et de créer des bijoux faciles à porter en toutes occasions, la maison Dinh Van envisage ses bijoux à contre-courant. Ainsi naissent les bagues carrées et les bracelets à fermeture apparente.

Les nouveautés Pulse Dinh Van s’invitent dans de nouveaux formats cet hiver : de sensuelles rondeurs aux courbes généreuses et scintillantes dans un jeu de lumière qui célèbre tout le savoir-faire joaillier de la maison.

Ces nouvelles créations se réhaussent d’u pavage diamant et confèrent à ces monochromes d’ors blancs et roses des allures de fêtes, s’adressant toujours à une femme libre et émancipée.

 

Plus d’informations sur www.dinhvan.com

 

Par Aline Martin

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.